vendredi 16 mai 2014

L'ABBE PAGèS EST UN CON : IL VEUT EVANGELISER LES MUSULMANS DE FRANCE !





Abbé Guy Pagès : "L’expansion de l’Islam est soutenue par une mauvaise compréhension de la liberté religieuse"

Abbé Guy Pagès : “L’expansion de l’Islam est soutenue par une mauvaise compréhension de la liberté religieuse”


16/05/2014 
– PARIS (NOVOpress)

 - Prêtre catholique, l’abbé Guy Pagès (photo) conduit un apostolat sur Internet par l’intermédiaire de vidéos de formation. Spécialiste de l’islam, ancien missionnaire à Djibouti, nous avons souhaité l’interroger sur son itinéraire et sur les problématiques soulevées par la présence et la diffusion de l’islam en France. 



Monsieur l’abbé, vous êtes aujourd’hui connu pour les vidéos d’apologétique et de critique de l’islam que vous diffusez par internet. Vous avez en revanche rarement l’occasion de revenir sur votre vie de prêtre et ce qui vous engagea sur cette voie. Pouvez-vous nous dépeindre à grands traits votre itinéraire ?

Si la vocation d’un chrétien est déjà un mystère de grâce, a fortiori celle d’un prêtre chargé de représenter in persona Christi Dieu incarné pour ses frères… Après ma conversion à la fin des années 70, qui me fit passer de la mort à la vie, et dix ans de formation à la vie chrétienne, je fus appelé au sacerdoce dans la Fraternité de Jérusalem incardinée dans le diocèse de Paris, et fus ordonné prêtre en 1994 à Vézelay où j’étais allé, avec quelques frères et sœurs, fonder la communauté qui s’y trouve. Mais, plutôt que de m’engager définitivement dans cette communauté, je décidai de rejoindre le clergé séculier. 

Malheureusement, j’eus l’occasion de vérifier bien souvent la vérité des propos du Pape Paul VI se plaignant, sitôt après le concile Vatican II, de ce que « les fumées de Satan » s’étaient introduites dans l’Église (29.06.1972). Il disait : « Je vois dans l’Église deux esprits, dont l’un n’est pas catholique, et il est à craindre qu’il devienne le plus fort » (Jean Guitton, Paul VI secret, DDB, 1986, p.112) ; et encore : « Jamais il n’y a eu un tel trouble à l’intérieur de l’Église, même et sans que cela soit aperçu… » (ibid p.168)… Eh bien, cet esprit, qui n’est pas catholique, qui est dans l’Église, et qui est si fort, je l’ai trouvé quasiment partout… de sorte que j’ai dû très souvent changer de paroisses et de diocèses, jusqu’à m’envoler en 2003 pour Djibouti, dans le cadre du Diocèse aux Armées… d’où il me fallut également revenir !

Pouvez-vous revenir plus en détail sur votre expérience de missionnaire à Djibouti ? En quoi a-t-elle été décisive pour vous ?

Mon expérience à Djibouti à été pour moi décisive en ce qu’elle m’a donné l’occasion de commencer une évangélisation directe des musulmans, chose tout à fait incongrue pour la hiérarchie catholique en terre devenue musulmane. En effet, prévaut aujourd’hui entre quelque État musulman que ce soit et l’Église catholique, un accord, plus ou moins tacite, donnant à cette dernière droit de cité à condition qu’elle n’évangélise pas… autrement dit : à condition qu’elle se dénature, car l’Église n’existe ici-bas que pour évangéliser, communiquer le Salut.


Bref, je n’ai pas tenu compte de ce modus vivendi et je me suis mis à évangéliser, et c’est ainsi qu’en l’espace de cinq mois, j’eus douze musulmans se préparant au baptême. Du jamais vu pour l’évêché… qui n’a pas souhaité que l’expérience se poursuive… Je me souviens que la veille de mon départ, l’un de mes catéchumènes, Moumin, vint me supplier de rester, me disant : « Dans un an nous serons cent à deux cent catéchumènes », et certainement cela aurait-il été le cas, car tout catéchumènes qu’ils fussent encore, ils évangélisaient déjà, tant ils voyaient la soif de leurs concitoyens de connaître Jésus, la Vérité (Jn 14.6) ! Malheureusement, l’évangélisation ― et a fortiori celle des musulmans ― n’est plus à l’ordre du jour depuis que l’on a compris que Dieu est tellement bon qu’il ne peut pas y avoir d’Enfer, sinon vide, et que Dieu est si puissant qu’Il fera bien en sorte que l’on aille tous au Paradis…

Votre apostolat par Internet s’inscrit dans la nouvelle évangélisation que Jean-Paul II appelait de ses vœux. 

Êtes-vous soutenu par la hiérarchie ecclésiastique dans vos travaux ?

Qualifier de « soutenu » l’appui dont je bénéficie est certainement exagéré…

Il faut poser la question du déni du réel dans lequel sont enfermés de nombreux évêques, que ce soit face à l’Islam ou la submersion migratoire. Comment l’expliquez-vous ?
Comme je le disais plus haut en rappelant les propos du Pape Paul VI, « les fumées de Satan sont entrées dans l’Église ». Mais on pourrait encore sur ce thème citer Jean-Paul II dénonçant « l’apostasie silencieuse de l’Europe » (Ecclesia in Europa, n°9), ou la Vierge Marie qui, dans ses apparitions à Akita, au Japon, en 1973, a annoncé que le Démon s’introduit dans l’Église parce qu’elle est « pleine de ceux qui acceptent les compromissions »… 

Je ne suis pas d’accord pour accuser de la déconfiture de l’Église, comme je l’ai entendu souvent dans les rencontres ecclésiastiques et comme on peut le lire ici ou là sous l’autorité des mêmes : le consumérisme, l’hédonisme, le nihilisme culturel, la fermeture à la transcendance, la science, la technologie ou quoi que ce soit d’autre d’extérieur à l’Église. En effet, si celle-ci est une société parfaite, comme la théologie nous l’enseigne, alors elle possède en elle-même tout ce qui lui faut pour se perpétuer en communiquant à ses membres la vie et la santé dont ils ont besoin, en sorte que leur charité soit féconde et que l’Église grandisse de jour en jour, en nombre et en sainteté.  

« L’esprit du concile » aidant, une mauvaise compréhension de la liberté religieuse conduit nombre de pasteurs de l’Église à soutenir l’expansion de l’islam… Comment peuvent-ils en même temps encourager les musulmans à être musulmans et leur demander de devenir chrétiens ? 

La seconde partie samedi 17 mai 16h45.


µµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµ

1 commentaire:

Brebis Gall a dit…

Je crois surtout qu'en fait de grâce divine, c'est qu'il est bête ! Avez-vous cher JP, vu la vidéo avec l'ex FM maquillé et bodybuildé dit Morgan priest avec lui. Hélas, elle a été éliminée ! quel dommage, nous atteignions le grotesque !