vendredi 28 juin 2013

ALAIN SORAL TEND LA MAIN AUX MUSULMANS...


KERY JAMES à propos d'ALAIN SORAL

video

µµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµ

ARCHIVES

lundi 1er octobre 2007

L'UNIVERSITE D'ETE ISLAMO-MARXISTE D'ALAIN SORAL ***Blog-notes N°10

 
Sous la haute présidence de DIEUDONNE S'BOLLAH himself (qui vient d'être condamné, par une justice inique, à une amende de 7 mille euros, pour avoir,de manière pourtant très humoristique, plaisanté sur la "pornographie mémorielle"), l'UNIVERSITE D'ETE d'EGALITE ET RE CONCILIATION, s'est déroulée les 8 et 9 septembre 2007, à Villepreux (yvelines).

Le ton est tout de suite donné: Accueil maghrébin (kefieh palestinien de rigueur), au menu "taboulé" libanais et "méchoui" (comme chez nous, dis-donc !); service d'ordre et "attribution" des micros ,maghrébins.
Ouverture de la séance: un jeune maghrébin, les larmes aux yeux, remercie les participants d'être venus si nombreux les soutenir.Applaudissements fournis (une abstention)

Pour être sûr que tout le monde a bien compris les buts poursuivis par ce dernier avatar de l'
ULTRA -gauche neostalinienne, animée par ALAIN SORAL, la parole est immédiatement donnée au camarade CHRISTIAN BOUCHET (Directeur de "Resistance"), qui va, pendant une demi-heure dénoncer l' islamophobie de certains français -téléguidés, de toute évidence, par l'axe Washington-Tel Aviv.

Pour l'ancien membre du conseil national du M.N.R. (et auteur du "B.A.-BA de l'Islamisme")(Pardes), ainsi que l' Editorialiste du site "Islam et combat national", et aussi probablement pour la plupart des orateurs qui lui succèdèrent -mais plus particulièrement pour Alain Soral- il n'y a pas de "choc de civilisations", comme le prétendent indûment les sionistes et leurs suppôts....c'est une pure vue de l'esprit.

je dois admettre que je suis en partie d'accord avec ces "nouveaux messieurs" : On ne peut véritablement parler de choc de "civilisations", mais plutôt de "choc de cultures" (au sens Ethnologique du terme), car les "Islamistes" (terme désignant communément les musulmans dits "intégristes") peuvent difficilement être considérés comme des hommes (ou des femmes...) "civilisés"
(def: Peuple civil, c'est-à-dire affable et courtois et dont les moeurs sont policées et adoucies).

En effet, les sectateurs de M. BEN LADEN (domicilié dans la zone "tribale" du Pakistan) ou M. Mahmoud AHMADINEJAD (qui a droit a une belle photographie dans le N°33 de "Resistance"), sont paradigmatiques d'une culture "primitive" -essentiellement patriarcale et machiste (ce qui n'est pas pour déplaire à l'un des intervenants, Frank TIMMERMANS, ancien secrétaire général du MNR et porte-parole du PARTI POPULISTE, qui, au cours de son intervention ventera le caractère "viril" de l' ISLAM) - où l'individu est soumis à l'ordre tribal des origines.

La société tribale est binaire et manichéenne: Il y a "Nous" (les membres de la tribu) et "Eux" (ceux n'appartenant pas à la tribu).Les Aztèques qui se désignaient eux-mêmes comme le "peuple élu" du soleil, ou encore les Amérindiens qui (comme la plupart des "premiers), fonctionnaient sur le principe "Nous très beaux, Eux très laids" en sont une parfaite illustration.

Cette formule est directement. transposable à l' Islam, qui, dans ses textes sacrés, oppose constamment les "croyants" (les beaux) aux "mécréants" (les laids).

Ces sociètés primitives, imperméables à la modernité, où la cruauté envers les "autres" est cultivée et affichée (quoi que puisse en dire le Recteur "modéré" de la Mosquée de Paris, dont la fonction est essentiellement d'endormir les français), fonctionnent, du point de vue de la SOCIO- BIOLOGIE (cf E.O.WILSON), à un niveau dit "sexuel-tribal".

Depuis la nuit des temps, sur toute la planète, le primate humain est enfermé dans sa tribu, par la langue et l'hostilité des voisins.
La langue propre à la tribu permet la transmission des totems et des tabous, la communication d'un imaginaire qui peut devenir sacré -et immuable.

Ce monde clos, tribal, des origines, réserve systématiquement l'humiliation, la torture...ou la mort aux hommes qui n'y appartiennent pas, et s'impose brutalement aux femmes, qui peuvent être battues,renfermées,voilées, vendues, prostituées, répudiées...ou lapidées :"Tuez les polythéistes, partout où vous les trouverez" (sourate IX:5);"Exterminez les incrédules jusqu'au dernier" (sourate VIII:7).

Le cannibalisme des "premiers" n'a pas, comme on pourrait le croire, une motivation alimentaire (fournir des protéines), -son but est d'inspirer la crainte et l'épouvante aux "autres" (mécréants)...de les TERRORISER.
C'est un cannibalisme d'INTIMIDATION et de terreur, destiné à servir de message pour les voisins (exposition
des têtes réduites chez ls Navajos).

Toutes les sociétés ont fonctionné sur ce modèle jusqu'à l'avènement, en orient du BOUDDHISME et en occident du CHRISTIANISME: des philosophies religieuses (ou des RELIGIONS) "détribalisantes", prêchant l'AMOUR et la COMPASSION, non seulement pour "Nous" (les beaux), mais aussi pour "Eux" (les laids) - c'est à dire un Amour et une Compassion "universels" (en grec: katolikos).

La résurgence d'un Islam "conquérant", qui pendant huit siècles (de 711, avec l'établissement du Califat de Courdoue -aboli en 1924 par Atatürk -à 1492,avec la prise de Grenade), avait réussi à s'imposer en Espagne, constitue de toute évidence, un choc de "cultures", une confrontation entre la civilisation....et la BARBARIE (dont les kamikaze ne sont malheureusement que l'aspect le plus visible et le plus spectaculaire).

Face à cette " renaissance" islamique, une "Cinquième colonne" islamophile est en train de se constituer en France (et probablement ailleurs en Europe), composée à la fois d'éléments provenant de certains groupuscules de la DROITE NATIONALE -comme aussi de l'ULTRA-GAUCHE.

Cette situation rappelle étrangement celle de la deuxième moitié des années 30, quand un certain nombre de personnalités (mais pas seulement des "people" -également des gens du "peuple"), posaient des jalons en vue d'une future "collaboration" avec l'occupant annoncé.

Des hommes (beaucoup d'anciens combattants de 14) ayant toujours prôné une France "virile" et vanté les vertus guerrières, se découvrirent soudain des affinités avec les "pacifistes" -traditionnellement de gauche. On les appela les "neo-pacifistes".

En réalité ils n'étaient pas véritablement contre "la guerre", mais s'opposaient simplement à ce que la France declarât la guerre au IIIème Reich - ils ne voulaient pas "mourir pour Dantzig" ! (ce qui n'est pas sans nous rappeler les "pacifistes" d'aujourd'hui, opposés à toute intervention de la France en Iraq, en Afghanistan...ou en Iran); ou encore le double language de ceux qui condamnent le terrorisme islamique....excepté en Tchétchénie).

L'une des composantes de cette 5ème colonne est sans nul doute, la mouvance Tiers-mondiste et antimondialiste représentée à Villepreux par le célèbre humoriste susnommé, qui après avoir salué la mémoire du regretté M.A. AL-HUSSAYNI, le Grand Mufti de Jérusalem, a déclaré qu'il se sentait mieux représenté par Alain Soral que par le CRAN (je ne le contradirai pas sur ce point..) et que M.Soral (à moins qu'il ait dit le "camarade" Soral) était ce qui, politiquement lui convenait le mieux, car il approuvait son "ouverture" à l'Islam: la France ayant, selon lui, un destin "euro-méditerranéen" (comme dirait Sarkozy).
Il termina son intervention en souhaitant à "Egalité et machin" le meilleur avenir possible.

Mais les tiers-mondistes,altermondialistes et autres antimondialistes, comme le pseudo-paysan Jose BOVE, n'ont pas le monopole de l'ISLAMOPHILIE.

Il existe ègalement au sein -ou en marge - de la "Droite Extrème" (personnellement je me décris comme étant "d'extrème-droite" -mes amis intimes pensent que je suis en fait, un "anarcho-fasciste".... j'accepte), des "mini" -formations politiques,composées de français de souche, qui clament haut et fort leur patriotisme et leur NATIONALISME...tout en préconisant (voire, en préparant) une collaboration étroite avec ceux qui sont en train de "Kosovatiser" notre Pays.

La "collaboration", je connais ! J'ai été élevé dans ce milieu: mon grand-père Antoine PAGES, fervent maréchaliste et Directeur au METROPOLITAIN, ( et ami d'Ernst JUNGER -qui avait son bureau à l'Hôtel Majestic et qu'il avait rencontré chez le Baron EMPAIN, Président dudit Métropolitain), avait fourni les 50 autobus de la raffle du Vel' d'hiv.Il fut, par la suite, récompensé par la Francisque.
J'ai connu , grâce à ma mère, une amie de Robert BRASILLACH, Pierre-Antoine COUSTEAU, ainsi que Henri et Gilberte COSTON, avec qui, à sa sortie de prison,il fonda la revue "LECTURES FRANCAISES". En 1957, je fus présenté à Xavier VALLAT, lors de la "première "de LA REINE DE CESAREE ,( ma mère étant venue spécialement de Rio de Janeiro, pour y assister, à l'invitation de Jacques ISORNI)...pour n'en citer que quelques-uns.

Eux aussi, j'en témoigne ici, croyaient sincèrement, qu'en "entrant dans la voie de la collaboration" (Philippe PETAIN), ils servaient ainsi les intérêts supérieurs de la France.

Certains bien sûr, servirent avant tout leur ambition personnelle et n'hésitèrent pas à accepter des subsides de puissances étrangères (ce fut le cas du "chef" des FRANCISTES, Marcel BUCARD, dont la formation politique fut financée par les services du Comte CIANO, ministre Italien des Affaires Etrangères et gendre du Duce).

D'autres, comme Jacques DORIOT (ancien numéro trois,ou quatre, du PARTI COMMUNISTE FRANCAIS, et fondateur du PARTI POPULAIRE FRANCAIS), allèrent jusqu'à revêtir l'uniforme "feldgrau" (avec un écusson tricolore sur la manche gauche) et prêter serment au Chancelier du Reich: "Je te jure, Adolf Hitler, Führer germanique et réformateur de l'europe, d'être fidèle et brave.Je te jure de t'obéir à toi et aux chefs que tu m'auras désignés, jusqu'à la mort".

Pour eux, le danger que représentait le Communisme (qu'ils avaient rebaptisé "Bolchevisme" pour justifier le fait que, quelques semaines plus tôt,ils étaient, pour les deux tiers d'entre- eux, membres du PCF, du Parti Socialiste ou de Syndicats "marxistes", comme la CGT), pour notre civilisation occidentale et chrétienne, justifiait toutes les compromissions.

Je laisse le soin à mes lecteurs de décider -après réflexion- si l'Histoire leur aura donné tort...ou raison.

Mais aujourd'hui, quel est donc le "danger" pour notre civilisation occidentale et chrétienne,qui justifierait une alliance -même temporaire- avec l'Islam ?

Jean-Pierre PAGES-SCHWEITZER


µµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµ

Aucun commentaire: