samedi 24 août 2013

IL FAUT INTERDIRE LA VIANDE CACHER ET HALAL ! (LES JUIFS SOUTIENNENT LES ARABES, ET S'OPPOSENT A L'ETIQUETAGE)


Calendrier

video

Août 2013


















































t

Audition au Sénat au sujet de la Shehita



La Mission d'information de la filière viande en France et en Europe a débuté ses travaux le 3 avril dernier avec pour objectif d' « établir un diagnostic des difficultés de la filière et à dresser une liste de propositions tendant à répondre aux attentes tant des consommateurs que des acteurs économiques du secteur de la viande ».

Madame Bernadette Bourzai et Sylvie Goy-Chavent (respectivement Présidente et rapporteure de la Mission) ont ainsi auditionné les différents acteurs de cette filière et entendu le 23 mai dernier les certificateurs de la viande Hallal : MM. Kamel Kabtane, Recteur de la Mosquée de Lyon, Kahlil Merroun, Recteur de la Mosquée d'Evry, Cheikh Alsid, responsable du service halal de la Mosquée de Paris et Mohammed Moussaoui, Président du Conseil français du culte musulman.

Le 26 juin dernier, MM. Joël Mergui, Président du Consistoire et le Grand Rabbin Bruno Fiszon, membre de l'académie vétérinaire, ont été entendus au sujet de la Shehita.

Pour rappel, la rapporteure de la Mission et sénatrice de l'Ain, Sylvie Goy-Chavent (UDI) avait interpelé par voie de presse, en novembre dernier, le Président de la République en ces termes  « Je vous demande, Monsieur le Président, l'interdiction de tout abattage sans étourdissement préalable ».

Opposé à l'étiquetage parce qu'il s'inscrit dans un contexte de stigmatisation d'une méthode d'abattage plutôt qu'une autre, Joël Mergui a notamment déclaré que  « L'Europe s'honorerait à ce que l'abattage sans étourdissement préalable ne soit plus une dérogation (...) Nous en avons marre d'être une dérogation ».

Le Grand Rabbin Fiszon s’est appuyé sur de nombreuses études scientifiques pour réfuter l’argument de « souffrance animale » et évoquer les douleurs liées à l'étourdissement, les statistiques démontrant un taux d’échec significatif de l’étourdissement, et rappeler les souffrances animales passées sous silence comme la castration, le gazage des porcs, la chasse...

Afin de garantir aux citoyens comme aux consommateurs une information entière et transparente,  les débats ont été filmés et il serait surprenant que cette audition ne soit pas accessible sur le site internet du Sénat
(ndlr : http://videos.senat.fr/video/commissions/commVIAN-p1.html), comme l'est notamment actuellement celle des certificateurs hallal.


ùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù

Aucun commentaire: